Entrez dans le monde de Lady Cancan
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Fermé ...

Partagez | 
 

 Une vie de rêve quoi!(Nicholas)

Aller en bas 
AuteurMessage
Alesia Delacourt

avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 24
Localisation : Canada

| Me, Myself & I
| Relations:
| Mon secret:

MessageSujet: Une vie de rêve quoi!(Nicholas)   Mer 8 Juil - 4:55

Alesia était habillée d'une jolie jupe bohémienne à motifs fleuries en toile et en coton... Un peu ondulle dans le bas et froissée dans la totalité du tissus, rien ne pouvait faire ressortir son manifique visage de poupée en cette belle journée. De plus elle portait une camisole blanche unie avec de fines bretelles en dentelles. Le tout avec son nouveau chapeau en paille pour l'occasion. Elle avait apportée tout simplement son sac à main pour une quelconque urgence. Mais il y en aurait pas... De plus elle avait encore perdue son cellulaire et dieu sait où il étai! Rien ne pouvais justifier ses mauvaises habitudes, sauf quand il était question des autres...

Aujourd'hui Aless avait prévue d'aller courir après avoir prit du bon temps à l'ombre. Au pied d'un arbre elle se retrouvait face à elle même à écoutée de la musique. C'était pour elle son passe temps préféré. Mise à part faire les boutiques et aller se faire dorloter au salon de beauté... Et peut-être aussi de parler au téléphone, sur msn ou d'aller dans les boîtes de nuits avec ses copines ou bien de passer une soirée en compagnie de son prince charmant inexistant... Pour le moment. Au fond Beaucoup de choses rattrapaient le fait d'écouter de la musique. Mais certainement pas celui d'être dans sa bulle et à s'imaginer ce qu'il y avait de plus beau. Bien certainement la petite n'était pas rendue au stade de prendre des décisions seule ou bien de faire des constats existentielles ou même de se remettre en question, mais comme tout autre être humain elle s'y apprêtait autrement!

Elle s'allongea discrettement et tout en prenant soin de rester calme. Mais incapable de ne pas sourire bêtement, elle s'assoupit la tête sur sa bourse et elle prit son Ipood rose en diamant avec les précautions de ne pas le brisser. Elle dû par la suite déposer les écouteurs et les embranchement nécessaire pour écoutée ses récitals. Tout en restant accroupit en petite boulle sur le gazon elle prit une important gorgée d'eau et s'endormit encore avec le sourire aux lèvres en attendant le prince charmant de ses pensées. Mais au fond elle ne le souhaitait pas vraiment. Elle préférait pouvoir en conjurer dans ses scénarios et ainsi pouvant contrôler la situation en cas de besoins. Elle qui était d'un naturel assez tordu et imprevisible, ce en plus d'être maladroite!

Il faut dire que les derniers jours elle avait énormément jouée avec son charme pour se sortir du pétrin et non de ses capacités pour être à la fin une meilleure personne. ^^ Mais elle était tout de même rester soie même et confiante tout en n'exagérant pas sur l'ambiguïté des choses! Elle pouvait s'attendre au pire! Que pouvait-il lui arriver de plus?. Depuis l'incident au salon, tout avait changée en elle. Elle était plus craintive, plus agitée, plus étourdie et surtout plus dans la lune! Tout comme à cet instant ou elle grelottait de froid en écoutant son appareil auditif et ses mélancolies...


Hs: Je sais il n'est pas long mais disons que je savais pas trop et en plus je crois t'avoir laissée beaucoup d'inspiration...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Folian

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/06/2009

| Me, Myself & I
| Relations:
| Mon secret:

MessageSujet: Re: Une vie de rêve quoi!(Nicholas)   Sam 11 Juil - 11:55

" Tâche de voir ce que personne ne voit. "


[ Docteur Patch ]



De son côté, Nicolas était habillé d'une chemise, rayée entre teintes sombres et claires, sous laquelle se trouvait un marcel blanc. Le tout accompagné d'un jean, et d'une paire de converses noires. Son sac en bandouillère, il avait passé la majorité de son temps aujourd'hui en cours, de littérature quant à sa direction à l'avenir. Passionné de lecture et surtout de poésie, il pourrait passer des heures à écrire, ou à rêver de personnages inexistants, ou de phrases tournées comme il les aime. Dans sa bulle, il passerait beaucoup de temps à vagabonder ... Prudemment, car totalement dépourvu d'un quelconque sens de l'orientation.
Il n'avait de son côté pas de chapeau, bien que ses cheveux soit à nouveau en bataille pour cette journée. Pourtant, ils étaient passés par le coup de peigne habituel, destiné à les ranger un peu : mais ce fut encore sans succès. Peut-être qu'un jour, il s'en lasserait. Peut-être. Mais pas pour l'instant.

La journée avait rapidement terminé pour le jeune homme, qui une fois les cours terminés, descendit joyeusement les escaliers, avec un dynamisme qui lui était habituel. sautant la dernière marche, il arriva dans le hall d'entrée de l'université, où bien des jeunes adultes se donnaient rendez-vous, afin d'aller manger, de discuter, ou autre. Dans le cas de Nicolas, ce fut simplement pour traverser la petite distance qui le séparait de l'air pur, de la liberté, loin de ces couloirs et de ses salles de cours, remplies de responsabilités, de devoirs et de professeurs avec un caractère particulier à chacun.
Il était si proche ... Et si éloigné à la fois. Il parvint enfin jusqu'à la porte, qu'il poussa simplement, avant d'accéder enfin à l'extérieur.

Le parc de l'entrée de l'Université ... Enfin. La chaleur du soleil vint lui caresser la peau, le réveillant de ses heures de cours, enfermé dans des salles chauffant aux nombreux corps qui y étaient serrés, et à l'atmosphère parfois sinistre. Une petite brise vint accompagner ce brin de tendresse et de liberté, qui l'incita à s'avancer davantage vers la verdure, afin de profiter de ce qu'il restait de sa journée. Qui pouvait lui réserver bien des surprises. On ne sait jamais, après tout, n'est-ce pas ?

Il dévala donc les derniers escaliers lui donnant accès à l'herbe, et aux sentiers de terre. Ses cheveux se secouèrent, un peu plus étoffés, et éparpillés. Il y passa un geste nerveux, presque un tic. Il ne les couperait jamais, de toute manière. Enfin ... Pas pour le moment, quoi. Ils avaient atteint une longueur qui le mettait à l'aise, malgré ses épis.

La main calée sur la grande sangle de son sac en bandoulière, dans lequel étaient rangés ses cahiers, ses livres, ses stylos, son mp3 et bien d'autres objets, il prit une marche normale, passant entre les arbres et les chemins qui permettaient de visiter le tour de l'université. Souriant, il prenait plaisir à peu de choses, voyant là-bas un homme jongler avec un ballon de foot accompagné de deux garçons et d'une jeune fille, ici deux professeurs qui discutaient paisiblement ( peut-être de leurs élèves ? ), et plus loin un enfant courant pour rejoindre une personne au tee-shirt rouge, le sourire aux lèvres. C'était adorable. Il sourit, avant de tourner de nouveau la tête.

Brusquement, son pied buta dans quelque chose. Il fit rapidement un pas en arrière, revenant à sa position précédente. Baissant les yeux, il s'aperçut qu'il venait de rentrer dans quelqu'un ... D'assoupi, le lecteur mp3 dans les oreilles. Gêné, il bafouilla un peu.


" Oh ... Excuser-moi ! Je suis désolé, je ne vous avais pas vu ... "

Regardant la personne, son visage se démarqua peu à peu, jusqu'à se dessiner aux yeux du jeune homme. Il l'avait déjà vu ... C'était sûr, mais où ? Telle était la question.
Des courses ... Il y avait peu, lui semblait-il. Puis un repas, un magasin, un salon de beauté, un b.... Voilà ! C'était elle. Celle qui l'avait malencontreusement embrassé il y avait de cela quelques jours. Amusé, Nicolas sourit en coin, riant un peu, avant de se placer devant la jeune femme, et de s'accroupir.


" Je ne vous avais pas reconnu, excusez-moi. Je ne vous ai pas fait mal ? "

Hs : Il n'y a pas de problème, ne t'en fais pas, c'est parfait. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alesia Delacourt

avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 24
Localisation : Canada

| Me, Myself & I
| Relations:
| Mon secret:

MessageSujet: Re: Une vie de rêve quoi!(Nicholas)   Dim 12 Juil - 16:05

Alesia un peu surprise par se réveil et tout en restant encore quelques insants les yeux fermés. Il était délicat de demeurer tout en ignorant la personne... En temps normal c'est ce qu'elle aurait fait, mais puisque la voix de son interlocuteur était plutôt masculine, il s'agissait probablement de quelqu'un de spéciale, mais auprès de qui? À son insu, quelque chose l'avait heurtée mais sans plus de domage. Après le quiconque s'était excuser de plus bel et ce ne l'ayant pas vu comme raison. N'est-ce pas bête, se dit la puce! ... Et en plus de n'être pas dans son intention habituelle et d'être endormie sur le gazon, cela n'avait en l'occurence aucune justification de sa part! Soudain elle fit prise par une très grande vague de nostalgie.

*OH mon dieu! Je devrais avoir honte, moi qui fait toujours sentir les autres mal et qui en plus me fait passer pour une triple endouille! Et si en plus c'était un de mes professeurs! Difinitivement ma vie est fichue ! De quoi ai-je l'air en plus dans cet état?...*

Après dix secondes environs, elle ouvrit les yeux, regarda en étant plus expressive par rapport à sa gêne et dans les environs et n'apperçut rien de tracassant. Elle reprit position et tout en voyant des pieds non loin de où s'était déposée ses malheureuses Jambes . En signe d'approbation, elle se retourna sur le dos, puis d'un geste elle se couvrit les yeux et elle s'assit appuyée conte l'arbre qui lui faisait de l'ombre. N'osant pas regarder et en plus de ne pas voir quiconque par l'émerveillement et le soleil qui surplongeait la place. Tout en prenant soin d'oter les quelques mèches rebelles de son brillant à lèvre, elle fit de même avec les froissement de sa jupe et du reste des replits des pièces de tissus sur son corps. Tout en trottinant de nombeuses pensées, elle prit d'une main son Ipood pour ainsi le fermer et le déposer dans son sac à main. Du coup, elle empoigna ses lunette de soleil Gucci surper tendances et les mit sur sa tête. Elle s'avait bien que la personne devait certainement s'impatienter ou bien la trouver snob, par conséquent elle était de plus en plus nerveuse et craintive de la suite des évènements. Et avec le fait qu'elle se trouvait devant l'université et qu'elle n'était pas allée pour la deuxième fois à ses cours en une semaine! Qu'elle idiote de venir ici au juste, pensa-t-elle...

D'un mouvement indécis, elle se leva, gardant bien les yeux femée ainsi que ses main les recouvrant et debout devant elle, reculant d'un pas elle se stabilisa droit devant, les pieds crosés l'uns contre l'autre ainsi que les épaules plus que tendues. En pus d'avoir la chair de poule...

Oh excusez moi, c'est de ma faute je n'aurais pas dû me trouver là... Mais mais je... Tout en cherchant ses mots et en essayant de ne pas gaffer...

Je Monsieur... Um vous me laissez un instant?

*Oh mon dieu! Je suis certaine que c'est Monsieur le proviseur! Que vais-je faire!

Monsieur le proviseur... Je sais que je me suis absentée mais c'est que en ce moment j'étudiait une.... Élaboration de thèse pour une autre vie antérieure!? ...

Tout en adressant un large sourire mais n'ayant tout de même pas retirée ses paumes des son visage.

*Finalement je crois... Qu'il me croira jamais!... Oups*

Laissez tomber!

Juste à cet instant, elle poursuivit son rêve à la recherche d'une suite plus ou moins appropriée. Tout en cherchant une solution pour ne pas se mettre les pieds dans les plats encore une fois! En attendant une quelconque réponse de son homme!

Ce sans voix, elle brisa le silence et départageant ses doigts de chaques côtés de sa figure pour laisser une vision clair et net que nul autre que Nicolas! Le garçon du Salon de beauté! Ne sachant quoi dire de plus, elle continua avec tout ce qui lui passait par la tête!

Oh! Désolé de vous est... prit pour .. vous savez qui! Je suis navrée vous savez ce n'est pas dans mes habitudes que je suis comme ça. Seulement là j'étais dans .... dans ma tête et je sais pas ça ma prise quelques bonnes minutes avant de vous répondre et je sais que tout cela peut vous faire croire que je suis très iresponsable de ne pas aller à mes ours depuis quoi longtemps!

Tout compte bien réffléchie... Mais ça vous le saviez pas avant! Vous auriez très bien cru croire que je venais de sortir du coloir et que j'étais venue me changer les idées! Génial.

Tout ce discours en un seul respire! Elle reprit son souffle et laissa un long soupir s'acheminer juste avant de continuer....

Je sais j'ai vraiment la mauvaise de me justifier et en plus je vous comptes tout ma vie... Et là je continue! Décidémment il me faut des cours de courtoisie! Le pire c'est que ne pensé pas que mon père y est pour quelque chose! Bon j'arrête!

En repensant aux paroles de Nicolas, elle eu cet déception duquelle elle n'avait pas l'habitude! Il ne l'avait pas reconnue! Pas tout de suite! Faut dire que de la manière dont elle était, cela n'était pas anormal ni même un reproche ou une certaine façon de dire que la chippie n'était pas important, mais selon la princesse il était triste de voir qu'elle n'était pas l'exception à la règle! Mais en y repensant bien, elle ressentie un soulagement à savoir qu'il ne se rappelait peut-être plus du malheureux accident!

Bon finalement je m'appele Alesia et c'est toujours moi qui se retrouve dans ce genre de situation! Mais je peux demander à quelqu'un d'autre dans la rue! Tu ne serais pas plus sastifait!? Enfin bref, elle pourait aussi bien faire l'affaire... Non? Faut dire que ça ne fait pas beaucoup changement que ... d'être moi!

Tout en jouant avec ses pieds en apaisant la tête, elle se remémora la scène du Salon! Elle s'en rappelait bien, même si elle s'était fait une de ses catastrophe cinématographique! Les larmes à l'oeil elle les recouvrit de ses lunettes solaires! L'horreur!


Hj: j'espère qu'il te plaira! Merci!


Dernière édition par Alesia Delacourt le Jeu 13 Aoû - 6:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Folian

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/06/2009

| Me, Myself & I
| Relations:
| Mon secret:

MessageSujet: Re: Une vie de rêve quoi!(Nicholas)   Mer 12 Aoû - 21:57

En partant ce matin, Nicolas s'était attendu à tout, sauf à cela. Trébucher sur quelqu'un ... C'était tout, sauf courant. Jamais cela ne lui était arrivé. De plus, il aurait certainement put lui faire mal. Heureusement, ce n'était apparemment pas le cas. Toujours aux côtés de la silhouette allongée à terre, il s'était un peu éloigné, afin de s'excuser. A présent accroupi devant la jeune femme, il patientait de savoir si oui ou non, il ne l'avait pas blessé et la cognant un peu avec ses pieds. En même temps, s'il était moins distrait et plus attentif sur tout ce qui l'entourait, tout cela ne serait sûrement pas arrivé. Et il n'aurait pas eu à s'excuser de nouveau. Qu'il se sentait ridicule ! Il n'y avait pas une journée où il ne devait s'excuser pour quoi que ce soit.

C'était vrai : que cela concerne ses amis, sa famille, bref, tout ses proches, et même une banale poubelle qu'il aurait cogné et renversé au coin de la rue, avant de la ramasser entièrement, il passait presque tout son temps à s'excuser. Mais à présent, sa famille avait prit l'habitude : Alicia l'empêchait même de dire un mot devant une de ses bêtises lorsqu'il avait la tête en l'air. Quant à Elisabeth, elle riait de bon coeur à chacun de ses mauvais pas. Que c'était agréable à entendre. Mais il faudrait tout de même qu'il pense à se corriger un minimum. Il y réfléchissait souvent. S'acheter des lunettes de soleil ? Cela ne changerait rien, s'obscurcir la vue ne provoque aucun changement, voyons.

Mais alors qu'il attendait une quelconque réponse, il vit la jeune femme s'éveiller, regarder autour d'elle, puis partir s'asseoir au pied de l'arbre jute à leurs côtés. De quoi avait-elle peur ? Nicolas l'observa, alors qu'elle demeurait silencieuse, et réajustait son apparence. Elle gardait ses mains devant son visage. Etonnant, et curieux à la fois. Il l'observa en haussant un sourcil, sans émettre de commentaire pour autant. Il n'avait jamais vu pareille réaction.

Peut-être l'avait-il effrayé ? Dans ce cas, il était fin prêt à s'excuser. Il commença à ouvrir la bouche, quand la jeune femme s'excusa d'abord ... En le prenant mon monsieur le proviseur. Il ouvrit de grands yeux, plus qu'étonné. Que ... Hein que quoi ? Monsieur le proviseur ?
Il savait qu'il avait quelque peu vieillit, mais quand même ... De là à le prendre pour un homme qui devait bien avoir une quarantaine d'années de plus que lui...

Nicolas observait toujours la jeune femme, qui continuait son discours, et il ne répondit pas. Quelle étrange personnage ... Il était toujours de plus en plus étonné. Enfin, elle écarta les doigts de son visage fin. Il sourit doucement, encore sous l'effet de surprise, et finit ... Par éclater de rire. Un rire franc, et doux à la fois. Témoin de son amusement, et de la façon dont il avait prit les choses, le jeune homme se plia un instant, plus qu'amusé. Décidément, il en voyait vraiment des vertes et des pas mûres, dans cette ville. Et Alesia était la personne la plus amusante qu'il avait croisé jusqu'ici. Il sourit, calmant la situation d'un geste de main.


" Ne vous en faites pas, vous n'avez pas besoin de vous justifier, j'ai très bien compris. Je vous assure. Mieux vaut que nous repartions sur de nouvelles bases. Je commence. "


Il s'éclaircit un instant la voix, portant sa min devant sa bouche. Puis il tendit sa seconde main en direction de la jeune femme en signe de salutations. Il opta pour un air neutre, naturel, qu'il occupait si souvent. Il ne voyait pas pourquoi il changerait, après tout.

" Bonjour ! Je suis Nicolas, vous vous rappelez ? Content de vous revoir. "

Il sourit, amusé, et la saluant à la fois. Il parlait d'une voix tranquille et douce. Il chuchota un instant, se penchant un peu.

" Et là, vous êtes sensé me serrer la main et me saluer à votre tour. "

Il lui fit un clin d'oeil, pour l'inciter à répondre, amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alesia Delacourt

avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 24
Localisation : Canada

| Me, Myself & I
| Relations:
| Mon secret:

MessageSujet: Re: Une vie de rêve quoi!(Nicholas)   Jeu 13 Aoû - 6:41

Alesia était de plus en plus rouge de frayeur! Les mains tremblantes, les jambes molles comme des guenilles, les pieds baladeurs, les yeux dans l'eau, le nez retroussé, les lèvres pincées, le souffle court, le coeur battant à toute vitesse, le ventre suivie d'un mouvement répétif un peu impulsive et craintif, les joues rouges avec des picottements qui se faisaient sentir aux yeux d'Aless... Les doigts dissimuler en arrière de sa nuque, la tête penssive, le dos droit comme une bar de fer... Tout pour dire que la petite était plus que surprise... Ayant toujours la vue fermée, mais non seulement par ses paupières et non par ses mains libérées de tout ce poid!

Au moindre mot que venait de prononcé le fait de partir de sur des "nouvelles bases," La puce ayant pensée au fait d'être plutôt renvoyée de l'établissement!C'était bien attendue à double tranchant! Puisque pour celle-ci " La relativité elle même est relative"! Voilà ce que ce dit Alesia voulant a tout prit se justifier! Mais ce seulement dans sa tête! Par chance! Ensuite il comptait commencer... Mais sur quoi! De quoi parlait-il? En plus de parler de justification! Comme si la petite passait ses journées à se justifier! ....

*Oh mon dieu! Que va dire mon père! Mes études! Merde! Moi et l'école après tout! *

En attendant son interlocuteur s'éclaicir la gorge, il s'en suivie de lui faire peur et de la mettre de plus en plus inquiète et verte de Jalousie! Ou plutôt de culpabilité! Un mélange plutôt de mélancolie et d'accumulation! Puis Le "Bonjour"... Tout sympathique.... Et plus ou moins courtois selon le style très différent de son habitude voyant le point de vue de la petite sommeillée! Puis le nom de Nicolas lui fit bond à son oreille! Tout comme une surprise! Une satifaction suivant du " je suis content de te revoir". Ce qui voulait dire qu'il ne lui en voulait pas, mais duquel Alesia se sentait de plus en plus mal à laise! À ce seul nom, l'unique prénom dont elle attendait sans arrêt dans sa tête fut celui de Benard Werber! Venant la mettre tout en l'envers le lui faisant pensée à son père et ce autant par la voix de Nicolas que à ses moindres pensées suivant les circonstances!

* Pour un choc, il est plutôt rancunié celui-là! Et pourquoi au juste! Il va voir de quoi je me mêles! Non Aless on parle pas de Nico, on parle plutot du je me mêle de la petite B&I qui fait infraction chez les gens en s'accordant des pauses de non sérieux et tout de je m'en foutisme et je me laisse aller! Il n'y est pour rien... Mais pourquoi pas en rire ! Qui est qui là! ???*

De plus en plus pertubée, la jeune fille avanca d'un pas, les mains placée comme pour faire une prière, puis elle prit sa main la serrant assez timidement en prenant soin de ne pas montrer ses pensée confuses et du sentiment de honte qui s'en suivait!...

Oh excuse moi! Tu sais tu n'est vraiment pas comme mon vieu de "Monsieur Le proviseur"! C'est juste que moi et mes histoire...


Alesia le sourire aux lèvres, les commisures surélevées, les fosettes démonstratives, les pommettes a son avantage, se croisa les jambes faisant des grands ronds avec ses chaussures et puis tout en gardant sa main dans la sienne, Elle lui lança un rire nerveuse mais disons plus attachant et timide de joie à son égard!

Tu sais moi c'est Alesia... Alesia Delacourt! Mais ça n'a pas d'importance mon nom de Famille... Et je me souviens très de vous.. (Racement de gorge) EEE de toi!

Puis les bras croisés, l'air moqueur mais plus ou moins désagréable et dû mons comique, avec un roulement de yeux, un mouvement de tête sur le côté presque accottée sur son épaule droite...

Tu sais je mis connait tout de même en courtoisie... Mais merci pour la leçon, j'en apprends toujours plus avec toi! ....

Revenant de plus en plus fébrile à la venue de ses nouvelles paroles... Tout en position du départ de la jolie et coquine demoiselle!

EEE ... Je ne voulais pas dire par là que j'avais l'habitude d'être comme... Tu sais au Salon... Au fait je voulais m'excuser! Encore une fois! Et sur le fait de la justification tu entendais quoi par là !? Pas que je pense que tu me prenne pour une... Pour une imbécille! Mais il y a un peu de ça! Après tout c'est vrai que je suis un peu lunatique et maladroite sur les bords! Même plus! Mais... Mais! Oh mon dieu laisse tomber je sais même plus c'est quoi ma question!

En essayant de ne pas paraître trop ... Trop comme toujours! Elle laissa entrevoir un sourire plus ou moins forcé avec ce qui suit un rire jaune d'exaltation!

Et au fait tu as vraiment comprit que je pensais en pensant que tu étais le proviseur pour quelconque raison... Parce que moi ça m'échappe!

Espérant ne pas avoir empirée la situation, Aless placa ses mains derrières son dos en attendant ce dont elle ne savait pas encore!

On peut toujours en discuter en chemin!? Je te racompagne!? Tu vas où? Si jamais tu rejoint quelqu'un, je vuex pas m'imposer...? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une vie de rêve quoi!(Nicholas)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une vie de rêve quoi!(Nicholas)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Le Baptème, c'est quoi? Comment on se marie ?
» Frimer, à quoi bon ?
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]
» De quoi parlera le tome 8 ? (Mettez ici vos idées !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: | L'Université :: | Entrée et Parc-
Sauter vers: